Auteur

EMMANUEL GUIBERT

Photo de « EMMANUEL GUIBERT »

Il commence sa carrière avec une œuvre exigeante sur la montée du nazisme, Brune, qui lui prendra sept ans de travail. Il travaille en atelier à partir de 1994, pendant cinq ans, avec des auteurs parmi les plus talentueux de sa génération : Sfar, Blain, Bravo, David B, Satrapi, Boutavant… 1994 est aussi l’année où il rencontre Alan Ingram Cope, à qui il consacre une biographie encore en chantier à ce jour et qui comprend les volumes « La guerre d’Alan », « L’enfance d’Alan », « Martha et Alan ». En 2003, il publie le premier volume de sa trilogie « Le photographe », avec Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier, traduite en dix-neuf langues, immense succès critique et commercial. Grand technicien, reconnu par ses pairs comme un dessinateur innovant et précurseur, Emmanuel Guibert est également un scénariste prolifique. Il crée avec Joann Sfar Les Olives noires, La Fille du professeur et Sardine de l'espace, ainsi qu'Ariol, avec Marc Boutavant. Ces deux séries jeunesse vont mettre en lumière ses talents de conteur et de narrateur. Il a été sacré pour l'ensemble de son œuvre par le jury du prix René Goscinny, en 2017.

Couverture « Ce nigaud d’agneau »

Ce nigaud d’agneau

T14

Couverture « Le canard calé »

Le canard calé

T13

Couverture « Le coq sportif »

Le coq sportif

T12

Couverture « La fête à la grenouille »

La fête à la grenouille

T11

Couverture « Ariol –  Cahier de jeux 2 »

Ariol – Cahier de jeux 2

Couverture « Les petits rats de l’opéra »

Les petits rats de l’opéra

T10

Couverture « Les dents du lapin »

Les dents du lapin

T09

Couverture « Les trois baudets »

Les trois baudets

T08

Couverture « Le maître chien »

Le maître chien

T07

Couverture « Bisbille fait mouche »

Bisbille fait mouche

T05

Couverture « Copain comme cochon »

Copain comme cochon

T03

Couverture « Le chevalier Cheval »

Le chevalier Cheval

T02

Page suivante